• Lundi 26 à Mercredi 28 Mai:

    Nous avons continué à passé tous les tuyaux de la VMC et commencé à positionner les différentes bouches où endroits prévus dans chacunes des pièces, afin de favoriser la meilleure circulation d'air.

     

    votre commentaire
  • Mercredi 7 Mai:

    Alex a posé le deuxième caisson de distribution de la VMC (air extrait) dans le plafond de l'arrière cuisine.


    votre commentaire
  • Lundi 21, Mardi 22 et Mercredi 23 avril 2014

    Mickael a continué à raccorder les tuyaux de la VMC, à l'étage.

    Il a également installé le premier caisson de distribution ou "plenum",pour l'air insufflé, au rez de chaussée, dans le plafond du hall devant l'escalier.


    votre commentaire
  • Mercredi 16 Avril 2014:

    Mickael a commencé à installer la VMC double flux sur la facade Ouest de l'étage.

     

    votre commentaire
  • Lundi 6 janvier

    Nous avons reçu le matériel pour la VMC .

    Mais commençons par le début : la partie étude et réflexions.

    En effet, il y a eu énormément de temps passé à lire, se renseigner, réfléchir, sur la VMC. Et je tiens à remercier les personnes qui ont participés sur les forums et celles qui ont réalisées un compte rendu pour expliquer leur installation. Ca m'a beaucoup aidé! J'essaierai de faire la même chose quand j'aurais un peu de temps...

    Donc, après plusieurs hésitations, nous avons décidé de choisir une VMC double flux.

    Kezako? C'est une VMC où le renouvellement de l'air intérieur de la maison se fait intégralement par celle-ci. C'est à dire que l'air rentre et sort par la VMC et pas ailleurs! A condition que la maison soir étanche! Sinon, l'air entrera ou partira par les fuites. Mais la grosse particularité, c'est qu'elle récupère les calories de l'air sortant pour les injecter dans l'air rentrant. Ainsi, lorsqu'il fait 0°c dehors, et 21°C dans la maison, on peut espérer avoir un renouvellement d'air autour des 17°c. Tandis qu'avec une VMC classique, l'air rentrerait à 0°c... Je pense que le principal est dit sur le choix de ce type de VMC!

    Pour espérer obtenir le meilleur rendement, il faut commencer par avoir une bonne isolation, être étanche à l'air (à l'aide du frein vapeur), et investir dans une VMC DF (Double Flux) à haut rendements! Voici une page avec une liste de VMC (vers le milieu de la page) où l'on peut voir les rendements annoncés par les constructeurs, puis les rendements donnés par le Certificat du passiv Haus Institut. On peut voir que certain rendement chute avec le certificat : http://www.fiabitat.com/vmc-double-flux.php

     

    La VMC :

    Les meilleurs VMC DF sont aujourd'hui les PAUL mais les prix sont les moins bons! crying Nous avons fait un compromis, et acheté une Zehnder Confo 350. Sauf qu'en France, elle coûte cher! Elle est vendue en Belgique sous le nom de Storkair. C'est exactement la même, avec certaines choses en plus, et le tout moins cher! Alors pourquoi s'en priver?

     
    La VMC à sa place... quand tout sera finit! Cela nous a permis de nous rendre compte de la place qu'elle prend, et surtout que les gaines prennent! Nous avons aussi pu réaliser la sortie de toit pour l'extraction, et la traversée mural pour l'insufflation.
     
     
     
     
     
    On voit bien que Storkair est un autre nom de Zehnder
     
     
     
     
    La télécommande qui permettra de contrôler la VMC.

     

     

    Le réseau :

    Il existe 2 types de réseau, linéaire ou en pieuvre. nous avons choisit en pieuvre car plus simple à installer, pas de risque d'entendre ce qu'il y a dans les autres pièces par les bouches.

    Le magasin (myelectro) vend aussi le sytème en pieuvre. Nous avons donc choisit le système Hybalans. Simple à mettre en oeuvre et un logiciel, sur leur site (HB+), permet de calculer les pertes de charge, et ainsi de régler les bouches. Ca reste de la théorie...

    Il y a 2 caissons, 1 pour l'extraction l'autre pour l'insufflation, reliés à la VMC par une grosse gaine de diamètre intérieur de 180mm (existe en 150mm mais pour diminuer les pertes de charges, nous avons pris du 180mm). Toutes les bouches sont ensuites reliées à un des 2 caissons par une gaine de diamètre extérieur 92mm. Ces caissons servent de silencieux et permettent déviter de tirer de grandes longueurs de tuyaux de 92mm lorsque la VMC est éloignée des bouches. (pertes de charges + plusieurs gaines à tirer au lieu d'une grande.)

     

     
    Les différentes bouches en fonction des pièces : Conus, Kwadrant (insufflation en mural), turn (orientable)
     
     
     
     
    Adaptateur à placer entre la gaine et la bouche. A gauche avec un angle à 90°c.
     
     
     
     
    un des deux caisson, ainsi que les gaines de 180mm.
     
     
     
     
     
    Les coudes, et les colliers pour tenir les gaines. On peut aussi voir 2 silencieux à placer en sortie de VMC, avant les caissons, mais ils m'ont été livrés sans que je les commandes! de toutes façon, ce n'est pas le bon diamètre, et je ne voulais pas en mettre.

     

     

    Les plans :

    Il ne faut pas espérer installer une VMC DF sans dessiner de plans! En effet, il faut anticiper à l'avance le réseau des gaines afin d'éviter les mauvaises surprises! Et même avec un plans, il y a des mauvaise surprises... certaines choses que l'on ne pense pas forcément!

    Pour une VMC DF, le principe est d'insuffler de l'air "nouveau" dans les chambres et salon, et d'extraire l'air vicié dans les pièces humides : cuisine, Salle de bain, WC, buanderie. Le but est que l'air nouveau balaie la maison au maximum. L'emplacement des bouches doivent être réfléchies. Il faut les mettre à l'opposé de la porte dans les chambre, et opposer les bouches du salon et de la cuisine. Dans la salle de bain, j'ai lu de tout : au-dessus de la douche, surtout pas au-dessus de la douche... Chez nous ça ne sera pas au-dessus.

    Il y a un autre facteur, et pas des moindres, pour le choix de l'emplacement des bouches : les pertes de charges. Pour résumer, plus il y a long de tuyau entre la VMC et la bouche, et plus il faudra augmenter le débit à la VMC pour obtenir le même débit au niveau de la bouche. Cela est dût aux frottements de l'air dans les tuyaux qui "freinent l'air" donc diminuent le débit. Résultat, obliger d'augmenter le débit, donc plus de consommation électrique, et plus de bruits dans les bouches! Il faut donc éviter les grandes longueurs de gaines! Ca sera aussi plus facile pour les nettoyer!

    Donc pour l'implantation des bouches, on commence par les positionner pour avoir le meilleur balayage, puis ensuite, on regarde la longueur des tuyaux que l'on va avoir. On rectifie l'emplacement si nécessaire. C'est pour ça que sur notre plan, dans les chambres, les bouches ne sont pas opposées aux portes! On aurait eu trop de longueur de gaines!

     

     
    Plans des bouches au RDC
     
     
     
     
    Plan des bouches à l'étage

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique