• Suite des poutres caissons

    Du Lundi 24 au Vendredi 28 Juin:

    Nous avons continué les poutres caissons pour la charpente.

    Les premières ont été renforcées. Les pannes en formes de "doucines", visibles à l'extérieur, ont été assemblées, et les poutres caissons ont été remplies de laine de bois.

    Il y a différents plans d'assemblage pour les poutres caissons en fonction de leur emplacement.

     

    Comme les images sont plus explicites que les écrits, voici un exemple de réalisation d'une de ces poutres : 

     
    On commence par assembler les 2 chevrons (ici 4,2m) avec le morceau de panne.
     
     
     
    Les panneaux d'OSB font 280cm, donc on trace les 2 endroits où l'on va mettre les renforts.
     
     
    Il faut que la hauteur totale soit de 36cm : c'est l'épaisseur de nos caissons qui seront remplis de ouate de cellulose, afin d'avoir un coef thermique R=9 en toiture.
     
    DSC06142
     
    Les renforts sont collés puis serrés.
     
     
    L'OSB est pointé avec le cloueur
     
     
    Il faut faire attention que le panneau s'aligne correctement avec les chevrons avant de pointer.
    Si ce n'est pas le cas, on force le panneau et le chevron à s'aligner avec un serre-joint.
     
     
     
    On termine cette face avec un panneau OSB de 93cm après avoir mis un renfort en bout de poutre.
     
     
    On renforce la fixation du morceau de panne avec les chevrons en ajoutant des chutes d'OSB (qui ont des côtes calculées quand même! Ce n'est pas une vulgaire chute!)
     
     
     
     
    Puis on termine avec un panneau qui recouvre le tout. Il est fixé comme chaque panneau, c'est à dire collé et pointé.
     
     
     
    DSC06155
     
    On retourne la poutre caisson, puis on la rempli d'isolant.
    En effet il serait aberrant de laisser vide ces caissons, il y aurait un gros pont thermique!
     
    DSC06156
     
    Nous avons choisi la laine de bois/chanvre comme isolant (isonat en 60mm d'épaisseur) pour une facilité de mise en oeuvre.
    Nous aurions pu mettre du liège en vrac, mais on ne savait pas trop comment ça allait se tasser une fois la poutre mise sur le chant.
    On ne regrette pas ce choix, sauf l'épaisseur de l'isolant. Du 50mm au lieu de 60mm aurait été mieux car nous avons 45mm d'épaisseur de poutre. Mais le 50mm est plus dur à trouver.
     
    Une fois sur le chant, nous avons 21cm d'épaisseur, soit environ un R=5.
     
     
    La scie circulaire coupe très bien et très rapidement! C'est juste un peu dangereux car la sécurité qui recouvre la lame est coincée en position ouverte à cause de la laine de bois qui bourre et reste coincée derrière la lame.
    Les petits bouts sont coupés au couteau de cuisine.
     
    DSC06160
     
    DSC06157
     
    DSC06162
     
    Et on referme le tout!
     
    DSC06161
     
    Cette fois-ci on commence par le petit panneau de 93cm pour être en quinconce avec l'autre face.
     
    DSC06163
     
     
     
    DSC06167
     
    DSC06170
     
    Une fois terminé, on installe la poutre sur le chant puis on rabote l'OSB qui dépasse du chevron pour avoir un bon appuie par la suite.
     
    DSC06169
     
     
    Voilà c'est terminé pour celle-ci!
    Temps passé pour cette poutre : environ 1H30 tout seul pour l'assemblage.
    Il y en a 6 comme celle-ci, et elles font parties des plus longues à réaliser.
     
     
    Ici, le stock des poutres caissons réalisées jusqu'à aujourd'hui pour la partie "cube" de la maison.
    Elles sont toutes remplies d'isolant, mais il en manque 4.
     
     
    Et ici pour la partie cuisine. Seulement, l'isolant reste à mettre.
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :